Archive | Paris RSS feed for this section

Les Camionneuses installent les food trucks à la RE-cyclerie, ancienne Gare Ornano! Pouet!

30 Mai

L’ancienne Gare Ornano, Paris 18e, se reconvertit en RE-cyclerie!
Pour fêter ça, Les Camionneuses amorcent une belle programmation de food trucks: chaque jour, à partir du lundi 3 juin, un camion différent viendra proposer un menu d’enfer, sur terrasse, avec vue sur le charmant jardin partagé du Ruisseau.

Que diriez-vous d' »arepas« , fondants sandwichs vénézuéliens, de savoureux bo-bun, salades vietnamiennes, de tartares, de crêpes, de bagels, de buratta -de la mozza, en bien meilleure-, ou bien d’incontournables hamburgers?
Parfaits pour des pauses déjeuner qui chantent, à deux pas du métro Porte de Clignancourt, ou, le week-end, pour manger sur le chemin des Puces de Saint-Ouen!
On vous attend avec impatience. A très vite.
flyer-recyclerie-recto flyer-food-trucks-camionneuses-recyclerie
Voici le planning-type (susceptible de changements) de la prog’:
Lundi : Le Camion Gourmand – Arepas & Burger
Mardi : A la tête du client – Tartare, buratta & Burger
Mercredi : Mahotte – La crêpe bien bretonne
Jeudi : Macadam – Burger
Vendredi : Bugelski – Le deli new-yorkais avec bagels
Samedi : L’Atelier d’Epicure – Piadina & Polpette
Dimanche : La Caravane Dorée – Sandwichs & Bo-bun en alternance
La RE-cyclerie est un projet de Sinny & Ooko, équipe emmenée par Stéphane Vatinel (création et exploitation de la Machine du Moulin Rouge depuis 2010, création et exploitation du Glaz’art de 1992 à 2008, et du Divan du Monde de 2003 à 2008, exploitation du Comptoir Général jusqu’en 2013). 
INFOS PRATIQUES
Food trucks à la Recyclerie, avec Les Camionneuses. 
A partir du lundi 3 juin. 
De 12h à 14h du lundi au vendredi, de 12h à 16h le samedi et dimanche.
En face du 59 rue Belliard, Paris (XVIIIe). 
Métro Porte de Clignancourt, station Vélib 18032, bus n°56, 85, PC3. 
Mise à jour de la programmation à guetter ici-même, ainsi que sur les pages Facebook de La RE-cyclerie et des Camionneuses.
camion-gourmand-recyclerie
Publicités

David Weber, le défenseur des food trucks de New York City!

26 Mar

IMG_1360

David Weber, le président de la NYC Food Truck Association, était l’invité de la conférence « Tour d’horizon des tendances et concepts de restauration rapide à l’international » lors du salon Sandwich & Snack Show.

C’était l’occasion pour nous de découvrir l’un des premiers restaurateurs à avoir lancé un food truck dans les rues de NYC, puis deux, puis trois pour donner naissance à une véritable chaîne de food trucks sous la marque « Rickshaw Dumplings« . Il est également l’auteur de Food Truck Handbook dont on recommande la lecture à tous les aspirants truckers. Si tout ne s’applique pas au paysage français, son livre vous plonge dans la vie d’un opérateur de food truck dans ses moindres détails et donne de nombreux conseils pour réussir le lancement et le management d’un truck.

Quel est le rôle de la NYC Food Truck Association ?

La NYC Food Truck Association regroupe pas moins de 50 food trucks à New York City dont les buts principaux sont, d’une part, la définition et le respect d’un code de conduite de la vente en food truck et, d’autre part, la représentation et la défense des droits des food trucks auprès des pouvoirs publics locaux.

L’un des arguments phares de son président est l’utilité économique des food trucks, à la fois pour la création d’activité puisque de nouveaux entrepreneurs peuvent avec un food truck prouver leur concept à moindre frais, gagner de l’expérience et par la suite ouvrir un restaurant, mais également pour  le développement d’activité de restaurateurs implantés (c’est son cas), pour aller toucher de nouveaux publics, tester de nouveaux emplacements avant d’investir dans un fonds de commerce. C’est fort de cette foi en leur utilité dans l’économie et la vie de la ville qu’il défend les food trucks auprès des pouvoirs publics et travaille avec eux sur une réglementation qui soit favorable aux food trucks dans le respect des autres membres de la communauté (commerçants, les passants, services municipaux..).

Les trucks ne sont-ils qu’une mode ? 

Selon lui, il est clair que, si les trucks sont apparus aux Etats-Unis en réponse à la crise de 2008 au moment où le foncier est devenu inatteignable et les investisseurs extrêmement rares, « ils sont là pour durer car ils répondent à des changements de long terme dans le comportement des consommateurs ».

A New York, les consommateurs privilégient de plus en plus la qualité sur le coût, même à emporter, ce à quoi les food trucks sont une réponse parfaite en mettant en avant des produis frais, des recettes originales préparées à la minute.

De même, la spécialisation mono-produit typique des food trucks est très recherchée. Enfin, le food truck est très emblématique de l’American dream réunissant l’entrepreneuriat et l’imaginaire. Soit être sur la route pour chercher ses clients et développer son activité.

Et comment on fait pour avoir des emplacements à Paris ? 

Malheureusement, David Weber n’a pas de solutions miracles pour les problèmes d’emplacement rencontrés à Paris et ailleurs. Son conseil : aller voir individuellement et en association régulièrement les mairies et les autorités sanitaires, démontrer l’intérêt pour la communauté des food trucks, se conduire en bon citoyen, respecter les règles, payer ses impôts… En somme, beaucoup de patience et de diplomatie !

A la fin de la conférence, David Weber est le plus courtisé des intervenants  et de nombreux opérateurs et futurs opérateurs de food trucks le sollicitent. Mais qui sera le Davib Weber francilien ?

L’aventure des Camionneuses, à la poursuite de l’espace de co-working culinaire

17 Déc

Voilà quelques solides semaines que nous écumons les abords de Paris, à pieds ou à trottinette, afin de dégoter LE lieu.

Car voilà, les Camionneuses, ce sont quatre nanas fondues de bouffe (on peaufine nos présentations de wonderwomen et de nos supers-pouvoirs avant de vous poster cela très vite).

Et ces quatre nanas ouvriront, en 2013, un espace de co-working culinaire  (ou co-cooking, huhu) destiné aux pros de la cuisine nomade et tous ceux désireux d’un bel espace où concocter leurs plats. Il s’appellera L’Office, et sera géré par notre folle équipée.

Sur ce blog, hormis l’actu-bouffe et marketing-bouffe, nous vous conterons notre recherche d’une cuisine parfaite et partagée pour y accueillir les cuistos.  Et ce lieu, ce sera aussi un havre de paix pour tous les passionnés de bonne chère, désireux de rencontrer des pros de la cuisine, à l’occasion d’ateliers, d’apéros, de dîners conviviaux.

Nous, quand on bosse, on mange aussi.

Nous, quand on bosse, on mange aussi.

On vous dévoile donc ici notre projet, merveilleuse aventure qui se concrétisera aux abords de Paris, en 2013.  C’est plein d’ambition, on vous l’accorde, mais nous savons que nous y parviendrons, au vu de l’enthousiaste soutien de nos proches, bien sûr, mais aussi de nos conseillers bancaires adorés et chéris (comment ça on en fait trop?) et de nos futurs clients et partenaires.

Vous aimez la bouffe, la bonne? Celle que vont vous offrir de géniaux cuisiniers avec leurs recettes inspirée de la street food venue d’ailleurs?

Nous aussi, et nous allons le prouver en vous racontant, semaine après semaine, notre petite odyssée! Celles des Camionneuses, quatre nanas qui en veulent. Grave.

L’une de nos innombrables tâches: mettre en place une belle opération de crowdfunding, pour vous demander des espèces sonnantes et trébuchantes. Car si le projet est magnifique, il coûte cher, forcément. Au mois de janvier 2013, vous en saurez vite plus!

N’hésitez pas à réagir, critiquer, encourager en com’, on adore ça. 

>>N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter ! https://twitter.com/lescamionneuses
La page Facebook  suivra vite.

[Allez, on vous montre quelles sublimes horreurs visitées pour dénicher notre futur lieu!]ImageImage561115_10150992605146981_549123693_n 564662_10150992607861981_1239031245_n

Les critiques gastronomiques snobent la tendance food truck

1 Sep

C’est ce qu’assène Emmanuel Rubin (Figaro, L’Officiel, Stylia), critique gastro parigot fameux, avec son nouveau Délices d’initiés, un dico « rock, historique de la gastronomie ».

Le succès du Camion qui fume ou de la Cantine California, qui servent de la street food améliorée dans les rues de Paris, laisse Emmanuel Rubin perplexe : « C’est une déclinaison maline du camion à pizza ou de la baraque à frites. Mais ce parisianisme ne durera pas, car ça existe déjà ! »

20 Minutes, 31 août 2012.

De son côté, François Simon (encore le Figaro…), autre éminence du monde gastro-gourmet, raillait le Camion qui fume dans un post de blog.

Faire la queue pendant vingt minutes puis bouloter debout un hamburger certes correct mais sans grande dimension. Juste un basique sans grande tenue. De plus, on se frotte le menton devant les buns abandonnés sur le fauteuil avant en plein cagnard, sans oublier des plats sous le camion…il y a quelque chose qui m’échappe là…

Nous, on dit NIET… La tendance food truck, c’est comme celle du macaron ou du hamburger: elle n’est pas prête de s’éteindre, puisqu’elle n’en est qu’à ses débuts.

Bien sûr, tout n’est pas parfait, les évolutions apporteront davantage de confort, tout comme la concurrence apportera plus de diversité, et non pas du 100% burger. Il suffit de tourner la tête et les papilles vers les Etats-Unis. Mais ça, les critiques gastronomiques s’en tamponnent le bourrichon.

L’avenir nous donnera raison.

The Carte des Food Trucks à Paris est de retour de vacances !

23 Août

Ce midi à Paris et Proche banlieue peut-être avec Goody’s…

Si votre food truck ne figure pas sur la carte, contactez-nous  lescamionneuses@gmail.com !

Rock en Glazed – Gagnez des places pour Rock en Seine grâce à Glazed…et Les Camionneuses !

22 Août

Le fabricant de glace subversif Glazed offre 2 places pour Rock en Seine ici :

http://glaces-glazed.com/blog/actu-brulante/concours-rock-en-seine-glazed-partie-3-glaces-glazed/2012/08/

Comme on a déjà nos places pour Rock en Seine, on vous aide un peu : vous trouverez la réponse à cette question dans nos posts ! Quoi de mieux qu’un vieux camion pour vendre des glaces bien fraîches !

A vendredi !

Le beau Carrito de Clasico Argentino

23 Juil

Image

Des lignes épurées pour ce camion de glaces emmené par un triporteur Piaggio, apte à se faufiler dans les petites rues de Paris. On adore surtout le parfum Dulce de leche, d’une douceur inouïe, tout comme celui de la vanille. http://www.clasico-argentino.com/

Image